Andorre, nouvelle étape sur la route des bleus en vue de la qualification pour l’Euro 2020. Après un échec cuisant et une performance médiocre à Konya avec la défaite contre la sélection turque, les champions du monde se devaient de réagir. Un dernier effort avant de partir en vacances, après une très longue saison pour de très nombreux internationaux.
Un stade champêtre, moins de 3000 places, une pelouse en synthétique bosselée, le décor du match piège de coupe était planté. Le courroux du sélectionneur, les critiques ciselées de la presse et la
concurrence pour la première place devaient cependant contraindre nos bleus à réagir.
Andorre, terre si proche de la catalogne et très imprégné par la culture catalane. Des joueurs quasiment tous amateurs avec un capitaine et défenseur central de plus de quarante ans. Une très
jolie rivière qui parcourt le centre-ville avec des parcs et jardins qui permettent de profiter de la douceur de vivre dans ce paradis fiscal.
Didier Deschamps remania son équipe en profondeur en faisant confiance a Zouma, Lenglet , Ndombélé et Thauvin. Les bleus furent très sérieux en battant facilement (4-0) une faible équipe
d’Andorre. Les champions du monde peuvent ainsi partir en vacances rassurés et idéalement placés pour se qualifier directement pour le championnat d’Europe prévu l’été prochain.

Le premier choc fut celui de la température. Partis d’Aix en Provence autour de midi et ses 35 degrés , nous rentrions dans le stade d’Andorre avec 6° et le regret de ne pas avoir emporte de gros pull.

Nous avons pu observer la performance solide de Wissam Ben Yedder qui a connu lors de ce match de fin de saison sa première titularisation en équipe de France.
Les bleus ont réagi, tirant la leçon de leur débâcle turque et des récriminations de leur sélectionneur.
Ils ont marqué rapidement , clé indispensable pour se simplifier considérablement ce type de match attaque-défense. Dès la demi-heure de jeu, les français menaient de deux buts avec un Thauvin enfin efficace et à la hauteur de son talent au niveaux international. On se rappellera aussi de ce but tout en vitesse de Kylian Mbappé , atteignant à son très jeune age déjà, le cap des 100 buts en carrière ainsi que le premier but de Thauvin , auteur d’un retourné acrobatique remarquable.

La seconde mi-temps fut plus tranquille malgré une domination territoriale. Les bleus se baladaient , manquaient de réalisme mais confirmaient que c’était la soirée des premières avec le but de Kurt Zouma sur corner. Nos bleus reviennent à égalité de points en tête de la poule. Nous pouvions tranquillement profiter des tapas andorrans et d’une soirée sympathique en se projetant déjà sur nos futures pérégrinations européennes de l’été prochain au rythme de notre passion pour nos bleus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − deux =