Sophie Bellon, la fille du fondateur du groupe est aussi présidente du conseil d’administration. Elle souhaite poursuivre l’héritage de son père en modernisant continuellement l’entreprise afin de lui faire gagner des parts de marché tout en conservant son histoire et ses valeurs de proximité l’ensemble des salariés.

L’héritière a rappelé que son ambition était de servir un jour prochain 1 milliards de consommateurs contre environ 100 millions en 2019. La vision est ambitieuse , le projet clair, les équipes dirigeantes doivent maintenant mettre en place les outils quotidiens qui permettront d’atteindre par étapes ce seuil symbolique.
Sodexo est le premier employeur français dans le monde avec 428.000 salariés et 20,7 milliards de chiffre d’affaires. Le projet stratégique présenté aux investisseurs à la rentrée 2018 fut préparée par Sophie Bellon et le nouveau DG nouvellement mis en place. L’urgence de ce plan surprise s’explique par les performances décevantes du groupe en 2018, bien loin des objectifs annuels.
Les services de qualité de vie restent un pilier du chiffre d’affaires du groupe. Le groupe réalise encore cette année une croissance annuelle de 9,7% dans ce domaine. Le potentiel de croissance est bien plus important dans ce domaine que dans la restauration collective. L’objectif du DG en matière de restauration collective est de faire mieux que le marché ce qui n’est plus le cas depuis plusieurs années.

Le marché américain est devenu le talon d’Achille du groupe, en particulier les segments des universités et des hôpitaux.
Le groupe de service aux entreprises souhaite se relancer à travers la recherche d’acquisitions en Amérique du Nord afin de répondre à des usagers de plus en plus exigeants et ou les couts ont tendance à augmenter. Le groupe va aussi y changer son management et son organisation afin de remettre les clients au cœur de son process.

Le groupe dispose d’une enveloppe de 450 à 600 millions d’euros pour renforcer ses équipes dans ses métiers et cible des entreprises dans le domaine de la restauration. L’objectif serait ensuite de développer l’activité au-delà des frontières. 45% du chiffre d’affaires provient des USA et du Canada. En 2018, Sodexo a acquis le réseau de garderie Crèches de France, la société de restauration suisse NOVAE ainsi qu’une entreprise spécialisée dans le service à la personne. Sodexo peut générer de grandes synergies s’il parvient à trouver les bonnes cibles , notamment dans la restauration.
Le besoin d’acheter des produits locaux au Royaume-Uni devient de plus en plus pressant du fait de la baisse de la livre sterling. Conséquence concrète du Brexit.
Le grand défi pour le groupe sera de faire évoluer le modèle d’un système BtoB ( entre entreprises) à un modèle tourné vers le client BtoC.
Ces acquisitions et divers investissements sont un moyen logique d’atteindre cet objectif a condition de ne pas oublier de digitaliser l’entreprise à tous les étages .
Capable de se réinventer à chaque tournant économique majeur, il est fort probable et tellement souhaitable que la pépite marseillaise continue de scintiller aux quatre coins du globe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un − 1 =